Vendredi relax

Vendredi relax

Petit marché près de l’appartement © André Lapointe

Ce matin, nous avons changé d’hôtel. En effet Serkan, nous a réservé un petit appartement dans le secteur de Taksim. Bagages en main, nous avons utilisé le bus, pour se rendre à notre nouveau nid d’amour. Déjà le « Holiday Inn Istanbul City » nous manque.

Nous voilà, dans la petite rue qui nous conduit au « Gezilist House Residence 2 » Honnêtement… nous avons peur ! La rue semble tellement dangereuse. Des gars louches, nous regardes passer et nous fixe avec de drôles de face, qui semble dire « mais ils sont fou de s’aventurer ici ». Ils n’ont pas tout à fait tort.

Un coup le choc passé, nous sommes arrivés au « guest house ». Un tout petit appartement, situé au sous-sol. Un tout petit appartement, pas le grand luxe, mais nous y serons bien, si on réussi à survivre à traverser la rue sans se faire tuer.

Nous devons faire les courses… alors hop, on repart traverser la rue « dangereuse ». On prend le bus pour se rendre au « Happy Center ». Serkan y a travaillé déjà. Comme à l’habitude, Serkan m’a fait jouer des tours à ses ex-collègues de travail. Il m’a appris à dire « Merhaba (le nom de la personne) Nasilsin ? » ce qui veut dire ; « Bonjour,

Dans la boutique © André Lapointe

comment ça va? ». Bon ça va… mais il me disait le nom de la personne avant et, il me disait « va lui dire ceci et ensuite parle en français, dit leur n’importe quoi »… vous devriez voir la face des gens… de un, ils se demandaient comment ça je savais leurs noms et de deux ils ne comprenaient absolument rien ! Il y en à même une, qui avait peur… elle pensait que j’étais un voleur. Il est comique ce Serkan hein ?

Les mains chargés de sacs, nous sommes retourné à l’appartement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.