Allons-nous survivre ?

Allons-nous survivre ?

Manifestation sur la rue Istiklal © André Lapointe

Ouf ! La rue de notre « appartement » est trop… disons weird ! On sait maintenant, qu’à partir de la rue « principale » et, ce jusqu’à la moitié de notre rue, c’est la section « vente de pot ». On se fait demander à chaque fois, si l’on en veut… Ce n’est pas tout ! Nous avons croisé un épais… nous montions vers la rue principale, lorsque ce « twit » à essayé de nous faire peur avec « BooooH »  Faut-tu être épais.

Ce matin, Serkan avait un examen. Alors il y est allé, pendant que je suis resté à la maison. Dès qu’il est revenu, nous avons pris le chemin  vers le lieu de travail d’Isyan car, elle aussi, elle à un examen et, elle nous demandé de la remplacer pour quelques heures. Elle travaille dans un commerce de céramique.  Elle vend et peint les divers items en céramique. C’est de toute beauté ! Serkan, m’a déjà montré ce qu’il aimerait dans notre appartement. Trop cute ! Mais moi aussi j’en veux de ces choses là.

La vente n’a pas été super cet après-midi… une seule vente de 10 ou 15 lira (5,00$ ou 8,00$ cdn). Mais bon, nous avons eu du plaisir à faire ça.

Un futur canadien… © André Lapointe

En fin d’après-midi, nous avons été marcher sur la rue animée de Taksim, Istiklal, nous y avons mangé et pris quelques photos. Par la suite, nous avons pris le chemin de notre appartement, pour nous changer car, ce soir c’est la fête ! En effet, nous sortons dans un bar / discothèque, le « Tekyon ».

Oh mon dieu, qu’il y a du gays ici ! C’est full comme on dit par chez nous. On peut faire à peine un pas par 5 minutes… et imaginez comment cela peut être compliqué de danser avec tout ce monde. Je peux vous dire que j’ai des bleus partout, à force de recevoir des coups de coude lol. Bah au moins nous avons dansé comme des fous ! Nous avons même dansé sur une toune en français ; « on va s’aimer, on va danser, c’est la vie.. la la laaalal ». Nous sommes arrivés à la maison au petit matin. Honnêtement, je ne sais pas, si je vais pouvoir suivre Serkan comme ça lol.

Ah Serkan ! Il est tellement gentil… avec tout le monde. Aujourd’hui, il à décidé qu’il donnait à la « maid » un 8 lira en plus, d’une barre tendre avec, une petite note ; s.v.p., mettre du papier de toilette et une petite serviette pour les mains. Au retour, nous nous sommes aperçu, qu’elle à bien pris le cash et la barre et elle a même osé nous dire « merci », mais elle n’a rien fait de ce qu’on lui avait demandé… pfff.
Serkan a compris la leçon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.