Un lac.. (c) André Lapointe

Un lac.. (c) André Lapointe

Aujourd’hui, c’est le départ ! Nous allons quitter un endroit que nous aimions vraiment. Le Bahamas Hotel était vraiment au-dessus de nos attentes. Tout était parfait : l’ambiance, la bouffe, la piscine, la plage et surtout le personnel qui était incroyable et prêt à tout faire pour que l’on soit heureux.

Une fois la voiture chargée, nous avons pris la direction de Butrint où se trouve un parc archéologique. Ce parc se trouve à environ 20 minutes en voiture. Arrivés tout près du parc (et sans le savoir), on prend un traversier pour aller de l’autre côté… Euh… un traversier fait de bois et tiré par deux cordes attachées à un moteur.. Lol.. Bref, ce fût une belle expérience.

De l’autre côté, on aperçoit un château. On prend quelques photos et on poursuit notre chemin vers le fameux parc… Le GPS nous mène vers un trajet hors sentier (encore une fois), mais, cette fois, au bout de la route… un trou d’eau… Impossible pour nous de traverser ça avec la Fiesta… Wow, il faut reculer… Avec l’aide de Serkan j’ai fait ça comme un grand!

 Le "Blue Eye" (c) André Lapointe

Le « Blue Eye » (c) André Lapointe

Une fois sortis de ce « maudit » chemin, on essaie de trouver, via Google Maps, un autre chemin. Ben oui! Il nous ramène au lieu où nous avons pris le « mini » traversier… L’entrée du parc était là… Alors, coût pour le traversier ( 500 leks x2) 5.00$ aller plus 5.00$ retour… Tout ça pour prendre des photos de l’extérieur d’un château.. Lol

Une fois rendus, on visite le parc et ses ruines. Pour bien visiter le parc, il faut compter au moins deux heures. Nous avons bien aimé et cet endroit nous a permis de faire de belles photos. Une visite guidée (comme à Apollonia) aurait été ben plus intéressante.

Serkan commence à souffrir avec son coup de soleil. Sa peau est rouge !

On poursuit la route vers le nord pour aller voir le « blue eye » : un espace d’eau où il y a différentes teintes de bleu. C’est spectaculaire !

 Parc archéologique à Butrint (c) André Lapointe

Parc archéologique à Butrint (c) André Lapointe

Bon. on reprend la route pour, cette fois, vraiment partir vers Tirana. D’après le GPS, il nous faudra près de 5 heures.

La conduite des Albanais en « région » est effrayante.. mais rien à comparer à la conduite dans la capitale… J’en ai peur. Conduire à Paris? Y a rien là !

Enfin, on trouve l’hôtel. Ça commence mal. Il est 20 h et la gérante nous dit que c’est « complet », (malgré que nous avions une réservation), et qu’elle doit nous transférer vers un autre hôtel. No way ! Nous avons réservé cet hôtel, alors trouvez un moyen ! Après discussion et avoir accepté de voir l’autre hôtel, nous déciderons si nous allons le prendre ou non ou tout simplement annuler la réservation et réserver un autre hôtel.. Finalement, elle nous dit qu’elle a trouvé une chambre mais avec deux lits simples… Ouf! Et, en plus, on doit payer cash car, supposément, la machine à cartes de crédit ne fonctionne pas… Ok, on va voir ça demain.. Nous sommes crevés.