Vite comme une … tortue !

Vite comme une … tortue !

J’ai pris un peu de retard dans l’écriture du blog… désolé !

Après le passage de « Dumile », la vie reprend son court… mais pas pour tous ! Car la route pour aller à Cilaos est fermée… On devait y passer deux jours (vendredi et samedi). De plus certains résidents de l’île sont encore sans électricités… nous avons vraiment été chanceux, dans notre malchance, nous en avons manqués que quelques minutes de « courants » !
Nous avons vu sur la route, les dégâts de « Dumile »… des arbres déracinés ! pis pas des petits là ! des récoltes entières de fruits perdus – des mangues et autres fruits ce sont retrouvés dans la rues… bref une catastrophes pour certain producteurs. On dénombre une victime suite à ce cyclone… un homme à été électrocuté sur son toit, en voulant « replacer » son antenne de télévision…

Bon, alors vu que nous ne pouvons aller à Cilaos – Françoise s’informe pour voir si on peut y aller la semaine prochaine – nous avons décidés d’aller voir les tortues.

Le Kélonia, est un centre d’observation sur la tortue. C’est vraiment l’fun ! Bon pas tous on la chance dans leur vie, de « nager » ou « plonger » avec des tortues. Alors ce centre est un bon compromis, pour voir des tortues de plus près. La visite se fait assez rapidement – une heure suffit – et il y a possibilité de prendre une visite guidée.

Sur le chemin du retour, j’avais vu dans le « routard », un lieu spirituel qu’il fallait voir… l’Église Notre-Dame de la Salette (à Saint-Leu), qui est un lieu de pèlerinage incontournable. Comme à l’habitude… Joël y à fait brûler un cierge !

Le reste de la journée, nous avons pris ça relax. La chaleur ici frappe beaucoup, ça nous assomme royalement… en tout cas pour nous, pauvre canadiens habitués à une température un peu plus fraiche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.