Troyes… sans Brad!

Troyes… sans Brad!

Un Caroussel à Troye © André Lapointe

C’est aujourd’hui que le stress commence. Bah oui, je vais conduire dans les rues de Paris, mais surtout sur les autoroutes.J’me suis rendu chez Sixt, pour prendre possession de ma « adam » de marque Opel!  On m’a offert une Fiat, mais j’avais envie d’essayer une voiture, non disponible au Canada.

Bon, bien installé,  dans ma zezette… je suis prêt pour un départ,  vers Troyes! D’après le GPS, la durée du trajet, devrait prendre 2h00… ben non, j’ai fait ça en 3h00… mais j’ai arrêté sur la route, pour regarder les belles choses qui s’offraient à moi. Et aussi, juste avant mon arrivé à Troyes,  ma batterie à fait… byebye, totalement déchargé.  J’en ai une autre, mais je veux la garder pour le retour. J’ai croisé sur la route, un gentil monsieur, qui avait une carte. Il m’a indiqué le chemin, pendant que sa tendre moitié…pissait dans le bois. Lol Finalement, je n’était pas trop loin.

Pour le dîner, j’ai trouvé un petit restaurant, fort sympathique, où la bouffe est fait maison. Et c’était succulent! De plus, la serveuse me laisse savoir, que je suis leur premier québécois… wow hein, je suis important! Le patron lui me dit « bah vous êtes perdu à Troyes », avec un grand sourire. Après ce repas, je me suis promené dans .le vieux Troyes. C’est de toute beauté!

Allez, on reprend la route, pour… le château de la motte tilly. Après être arrivé devant, je me suis souvenu, d’avoir déjà visité, ce château en 1999, lorsque, je suis venu, visiter Jean-Louis.

Je reprend la route, mais là sans GPS! Ben oui, ma deuxième batterie à rendue l’âme… pfff! Je vais m’en commander une troisième tabarouètte! Mais, là je dois trouver la route, vers Paris. J’ai encore demandé à un couple, qui ont bien voulu m’indiqué le chemin.. et j’ai le cul béni,  car arrivé à Paris, je suis sortie à la bonne place, et je suis arrivé juste à côté de l’appartement!  Yeah!

Bon, je vous compte la fois, (jusqu’à maintenant), j’ai eu l’air le plus fou! ; avec toute la route faites, fallait bien faire le plein. Après deux arrêts à des stations, où il n’y avait pas de personnels, mais que des paiement par carte bancaire, je trouve la station, qui me sauve la vie. Je sort de la voiture,  pour ouvrir la porte d’essence. Ah c’est fermé, voir barré.  Je retourne dans la voiture,  pour trouvé la manette, pour ouvrir cette foutu porte. Rien!  Shit. Je demande à un monsieur à la pompe à coté…il s’approche de la porte… frappe dessus et hop! Elle s’ouvre. J’avais l’air ben niaiseux!

En vrac :
– L’essence est ben cher icitte… oui c’est cher au Québec, mais ici.. ish!  avec un plein, ici, je peux en faire deux au Québec.

– J’écris le blog, en regardant la Tv, et mon émission fétiche c’est : Terrain d’investigation. J’adore!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.