La tour Eiffel © André Lapointe

La tour Eiffel © André Lapointe

Les matins, les levés sont de plus en plus difficiles… la fatigue me gagne.

Aujourd’hui, c’est direction la tour Eiffel. La première fois que j’ai fait l’ascension de cette tour, c’était en 1986, lors de mon tout premier voyage à vie, pour faire les vendanges, en France. Alors, je me dois de monter à nouveau non ?

J’ai pris le métro, au fait merci Marcel, car je peux me promener en métro à Paris, grâce à Marcel, qui me prête sa passe de métro. Alors Métro, direction les invalides, car je veux aussi visiter les invalides, qui ne sont pas très loin de la tour. En sortant du métro, on voit tout de suite, le pont Alexandre (?), avec ses statues faites d’or ! De toutes beautés ! De l’autre côté les Invalides, endroit majestueux.

Je poursuis ma route, vers la tour, j’arrive dans un parc, d’où l’on aperçoit la tour, à travers des arbres. Magique ! Je ne suis pas le seul à avoir tombé par hasard sur ce site… une jeune femme, avec son Nikon, veut que je prenne une photo d’elle, ce que j’ai fait, galant, comme je suis lol. Ensuite, un couple d’Espagnoles me demande la même chose, je m’exécute. Toujours en route vers mon but de la journée…

enfin, j’y arrive ! Alors là… clic! clic ! Ça clic de partout, y a du monde ! Par clic, bien sûr, je veux vous faire comprendre que tout le monde prends des photos de la tour hein ! J’en fais autant. Ici aussi, les gens demandent de prendre des photos d’eux devant le symbole de Paris, sinon de la France tout entier. J’ai demandé aussi.

Arrivé sous la tour, ben on va oublier la montée de la tour today ! Premièrement, le sommet est fermé… je ne sais pas pourquoi… et juste pour acheter un billet, c’est minimum 2 heures d’attente ! Ouf ! Alors, je vais me reprendre, un soir finalement. Sur le site de la tour, on se fait harceler par des vendeurs de minitours…

Canon aux Invalides © André Lapointe

Canon aux Invalides © André Lapointe

En parlant de se faire harceler… je ne vous ai pas parlé des « Quêteux » ? Ici c’est un peu beaucoup différent de Montréal. Ils te harcèlent ! Si tu ne les écoutes pas, ou si tu les ignores, ils te gueulent après. Mais certain sont très originaux dans leur façon de faire… certain ont de petits cartons qu’ils distribuent. Sur ces petits cartons, ils expliquent qu’ils n’ont pas de quoi manger, que si nous pouvions leur laisser un ou deux euros sur le carton. D’autres font carrément un spectacle ! Il arrive tout bêtement, entre dans le wagon, dispose son drap noir, drapé de cactus… s’installe derrière, part la musique, country, et hop ! Une marionnette à la saveur cowboy en sort, pour nous divertir. Ça, c’est original ! Et il y a les accordéonistes… qui s’installent toujours devant toi, et qui se mettent à jouer toujours les mêmes classiques… « La vie en rose » !

Comme je n’ai pas « monté » la tour, j’ai continué mon chemin, en visitant quelques monuments, donc le mur de la paix, en face de l’école militaire, qui est très intéressant. Encore aujourd’hui j’ai marché comme un fou ! J’me suis arrêté dans un bistro, pour manger. Torrieux que c’est cher… lol mais bon il faut bien se ravitailler. J’étais pour me diriger vers la visite des égouts de Paris, mais il était déjà trop tard. Au lieu j’suis retourné à l’appart’, car Isa et Marcel m’avaient proposé de faire la visite du Marais avec eux.

Le Marais… endroit de ma communauté. Nous avons pris le bus jusqu’à l’Hôtel de Ville, bâtiment splendide soit dit en passant. Marcel a fait le guide en m’expliquant tout plein de choses. Très intéressant. Nous avons aussi regardé le musée Pompidou, qui mon dieu est une laideur… ce n’est vraiment pas beau. Nous avons aussi marché dans des coins du marais, donc je ne connaissais pas l’existence, moi dans le marais, je n’y connais que les bars mdr ! Nous avons aussi été à la Place des Vosges, lieu de résidence, en autre, de Victor Hugo ! Le créateur des Misérables. Nous avons visité l’ile Saint-Louis, avec ses résidences de luxe ! Très beau. Un petit creux… originalement, nous ne devions ne manger qu’une glace, mais avec toute cette marche… cela nous a creusé l’appétit.

La tour ...© André Lapointe

La tour …© André Lapointe

Nous avons regardé plusieurs menus, ayant un budget quand même limité, nous en avons choisi un qui avait des plats entre 13 et 25 euros. La taverne du sergent recruteur… belle décoration, endroit très mythique, mais oh combien à déconseiller… le serveur était très bizarre. Nous avons commandé nos plats, Bœuf bourguignon pour moi, Gigot d’agneau pour Isa, et Marcel s’était laissé tenter par le cassoulet… près de 40 minutes plus tard, nous n’avions toujours pas reçu nos plats. On demande au serveur… « Ah ! Vous avez commandé des plats? Les Menus ont la priorité » ! Ah la vache ! Nous avions aussi choisi ce resto, car ils offraient de la crème glacée… too bad, après le repas on décrisse !!!! Finalement, nos plats arrivent, nous avions décidé de nous partager nos plats, pour avoir la chance de goûter un peu à tout. La première servie fut Isa… Isa partage son Gigot, et hop ! Le serveur dit « J’me suis trompé ça va pas à vous » ! Ben too bad l’ami, on à déjà séparé… le gigot était très bon ! Après j’ai reçu mon bœuf, et Marcel son cassoulet. Marcel n’a pas aimé son cassoulet, de mon coté je ne peu juger, étant pas un expert, mais même Isa à dit la même chose. Le bœuf bourguignon… ouache ! Il était mauvais, il goûtait le poisson, rien de moins. Une chance qu’il y avait du pain. Nous avons détesté nos repas, et notre serveur.

On se lève pour aller payer, nous avions presque envie de partir sans le faire…mdr. Marcel, a fait une plainte au gars, je pense que c’était le proprio… car il nous a fait une remise de 10 euros sur l’addition. On ne conseille à personne d’aller à ce resto infect ! Toujours envie de manger cette fameuse crème glacée… nous avons atterri dans un petit resto, où ils servaient des crêpes et des glaces. Le proprio très sympa, car il devait fermer, et nous a tout de même laissé manger nos glaces. De très bonne glace d’ailleurs, j’ai pris un café, au caramel beurre salé, et framboise. La traite fût payée par Marcel ! Merci Marcel.

Après tout cela il fallait retourner à l’appart’ ! Nous avons pris un taxi. Premières fois pour moi un taxi parisien. Le taxi était à une lumière, il nous fait signe que nous pouvons le prendre… on court, vite, la lumière va changer. J’embarque en avant ! Oh je ne savais pas qu’on ne pouvait embarquer en avant… mais j’ai été excusé de cette maladresse, car j’étais Canadien ! Le chauffeur était très sympa. Rare, il parait dans ce fabuleux monde des taxis parisiens, toujours d’après ce chauffeur.
Enfin arrivé à la maison, j’ai terminé mes comptes… ouf ! Et… Bonne nuit !

Demain, je vais aux égouts !

Merci Isa et Marcel pour cette après-midi enrichissante !

 

Album photo

Album photo