Promenade à Berat !

Promenade à Berat !

Berat, la ville aux mille fenêtres… © André Lapointe

Ce matin, il pleut! Nous avons eu des orages cette nuit mais c’est pas grave!

On se lève pour déjeuner mais pas sur la splendide terrasse ce matin. L’intérieur est aussi joli, nous n’avons pas à nous plaindre.

Ah le déjeuner ! Une omelette au fromage, toasts, tomates, concombre, confitures et café ou thé. Le tout était succulent.

Aujourd’hui, notre programme est d’aller voir ce qui se passe en ville! Et nous devons prendre des leks qui est la monnaie locale et que nous pouvons nous procurer seulement en Albanie… Faudra pas oublier de les échanger lors de notre départ de l’Albanie.

Le centre de Berat est un peu animé : grand parc, beaucoup de cafés et restaurants, mais, côté « shopping », ça fait dur. On cherchait des bas 100% coton pour moi et des sous-vêtements pour Serkan. Nous n’avons pas vraiment trouvé dans le centre, mais en se promenant un peu à la sortie du centre où, seul, jamais je ne m’y serais aventuré. Mais Serkan est téméraire… Alors j’ai suivi. Nous sommes tombés sur un genre de bazar intérieur. Nous avons trouvé ce que nous cherchions. Ce bazar m’a fait énormément pensé à ceux que j’ai visités à l’île Maurice.

Après cette escapade dans ces lieux dangereux, nous sommes revenus vers le centre et avons cherché un endroit pour manger. Nous sommes tombés sur un restaurant à « Börek » et « pizza ». Encore une fois, notre anglais n’étant pas compris par tous, nous y sommes allés avec gestes et $$$ pour savoir combien coûtait le tout… On a opté pour des pizzas… Serkan la grosse, moi la petite. Le cuisiner (qui est probablement aussi le propriétaire) nous a parlé en anglais, du mieux qu’il le pouvait. J’ai appris que le salaire moyen en Albanie, (pour une journée de travail ) équivaut à 3 heures de travail (au salaire minimum) au Québec. Incroyable non?

Berat et sa promenade © André Lapointe

Sinon c’était bon et nous avons bien aimé notre repas et notre discussion. Allez! On quitte pour se promener encore. On a traversé un pont assez récent, pour se rendre de l’autre côté de la rivière Osum et revenir par le pont Gorica (Construit en 1780), un monument historique de Berat, tout comme la citadelle et ses églises, châteaux et mosquées. À partir du quartier de Gorica, de l’autre côté de la rivière, nous avons une vue imprenable sur les « fenêtres de Berat ». En effet on retrouve sur les flans de la montagne tellement de maisons avec leurs grandes fenêtres qu’elle mérite le nom de « Ville aux mille fenêtres « . C’est de toute beauté.

Après cette escapade, nous somme retournés à l’hôtel. Mais, cette fois-ci, j’ai surmonté ma peur et j’ai monté tout doucement la belle côte pour se rendre à l’hôtel et ce, comme un grand. Serkan était fier de moi.
Nous avons pris notre repas sur la terrasse de l’hôtel. Encore une fois, c’était bon mais pas exceptionnel..

On file dormir car demain c’est notre départ pour Vlorë (Vlora en anglais).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.