Basilique du Sacré-Coeur @ André Lapointe

Vu que mon hôtel est tout près de la Basilique du Sacré-Cœur, c’est par là que j’ai commencé ma visite de la ville. Bon ce n’est pas comme si je n’avais jamais visité Paris hein ? Le Sacré-cœur est situé à 15 minutes de marche et le chemin est assez facile d’accès… Jusqu’aux nombreuses marches pour monter vers le Sacré-cœur, là c’est mon facile… mais on y arrive. En ce dimanche, il y avait tellement de monde, qu’il y avait une queue en serpentin pour entrer à l’intérieur, donc j’ai passé mon tour.

Au lieu d’attendre, j’ai pris une marche vers la rue « piétonnière » devant le Sacré-cœur. J’y ai découvert une chocolaterie « La maison Georges Larnicol » J’y ai dégusté deux « Kouignettes » une au caramel salé et l’autre au chocolat. C’était succulent.  Ensuite, j’ai pris la direction du mur des « Je t’aime », pris plein de photos et je suis revenu à l’hôtel, car je suis très fatigué.

Le Passe-Muraille @ André Lapointe

Après une bonne nuit de sommeil – je me suis levé à 10h00 – je me suis dirigé vers la boulangerie du coin, où je me suis pris, un croissant au beurre et un pain aux chocolat (tous les deux très bons). Encore ce matin, je me suis dirigé vers le Sacré-Cœur mais, je n’y suis pas arrêté, mais plutôt continuer vers la Place du Tertre (et ses nombreuses marches) et ensuite un petit détour vers le Passe-Muraille (une belle statue d’un homme qui semble traverser un mur).

Je suis allé « pogner » le sein à Dalida, comme de nombreux touristes l’ont fait avant moi et j’ai poursuivi vers sa tombe (un ne va pas sans l’autre…). Dalida était triste aujourd’hui et elle me l’a fait savoir :  à chaque fois que je m’approchais de sa tombe, je devais rebrousser chemin pour me mettre à l’abri de la pluie… sacré Dalida ! Bien sûr, un coup sur place, j’en ai profité pour visiter les tombes de Berger et Marnay entre autres.

Un petit creux se fait sentir, après toute cette marche, un petit arrêt s’imposait pour un petit repas, le restaurant choisi était italien. Pourquoi ce restaurant en particulier ? Comme ses prix étaient plus qu’abordable ; moins de six euros pour une grande pizza ! Le nom du restaurant est le « It Trattoria » et situé à deux pas du Moulin Rouge. En parlant du Moulin Rouge, ce fût l’endroit de ma visite suivante – j’en ai aussi profité pour aller jeter un coup d’œil à mon hôtel, lors de mon retour à Paris. Ensuite, direction l’hôtel, car des orages se prépare et demain je quitte pour Vienne !

Le Moulin-Rouge @ André Lapointe