Izmir…une ville à découvrir !

Izmir…une ville à découvrir !

Izmir Marriott Hotel @ André Lapointe

Commençons par le début.  Lorsque j’ai décidé  de partir quatre semaines à Istanbul, mon but était, aussi, bien sûr,  de visiter quelques endroits en Türkiye.

Donc, pas de temps à perdre.. Je ne suis arrivé que depuis jeudi, mais déjà qu’en ce samedi à 5h30, je call un taxi pour me rendre à l’Aéroport international Sabiha Gökçen, pour une fin de semaine dans la ville d’Izmir.

L’Aéroport international Sabiha Gökçen  (SAW) est un des deux aéroport d’Istanbul, il est situé du côté asiatique d’Istanbul.

Ma première erreur est de faire affaire avec un taxi  au lieu de prendre le bus. Bon pour le bus j’aurais du partir très tôt – encore plus tôt.. – mais cela m’aurait coûté que 136 tl (6,05$). Avec le taxi, c’est plus rapide – en théorie – mais si le taxi fait des détours ça revient à la même chose que le bus… mais pour un tarif de  954 tl (48,44$).

Je ne vais jamais assez le répéter.. éviter les taxis – même si parfois je ne suis pas mon propre conseil – il vaut mieux les éviter, car ils sont de vrais crosseurs !

Le vol avec Turkish Airlines vers l’Aéroport Adnan Menderes (ADB) ne dure qu’ une heure et quarante-six minutes…  c’est court !

Arrivé à Izmir, je me suis tout de même bien débrouillé pour prendre les transports en commun pour me rendre à mon hôtel. Le trajet entre l’aéroport et l’hôtel est d’environ 45 minutes ( incluant le transfert). 

Izmir Marriott Hotel 

Pour ma fin de semaine à Izmir, j’ai réservé au Izmir Marriott Hotel  et c’était tout simplement magique. Tout était parfait à l’hôtel : la localisation, le déjeuner, le personnel, la vue de la chambre..  Je recommande à 100%

Asansör @ André Lapointe

Un coup bien installé dans ma chambre, je pars à la visite d’Izmir !
Pour ma première journée, j’en ai marché une shot  : 8 km en 3h09 !
J’ai longé la baie  – qui se jette dans la mer Egée – et je me suis dirigé vers une des attractions populaires de la ville “Asansör”.

Tarihi Asansör est un bâtiment historique situé dans le quartier Karataş d’Izmir. Il a été construit en 1907 comme une œuvre de service public par un riche banquier et commerçant juif de l’époque, Nesim Levi Bayraklıoğlu, afin de faciliter la montée des gens et des marchandises à travers la falaise abrupte qui sépare les deux parties du quartier juif d’Izmir. 

De plus, un coup en haut, elle offre une vue splendide sur Izmir. Et sur la petite rue qui mène à l’ascenseur, on retrouve deux buste de personnalités : Dario Moreno et Enrico Macias

À Izmir, tout comme à Istanbul, on retrouve deux choses presque identiques : Des chats et surtout des marches et encore des marches. Et la chose qui est encore plus intéressante : elles sont peintes.  

Après avoir passé un peu de temps “dans les hauteurs” à prendre pleins de photos , je suis redescendu par l’Asansör. 

Izmir Saat Kulesi @ André Lapointe

Pour revenir vers l’hôtel, j’ai choisi de passer vers l’intérieur et je me suis rendu jusqu’à l’Izmir Saat Kulesi  (Tour de l’Horloge).  Elle est située au centre d’Izmir et est  considérée comme le symbole de la ville. Elle fut érigée sous ordre du Sultan ottoman Abdülhamid II en 19011. La tour a été conçue par l’architecte français Raymond Charles Péré. La hauteur de la tour est de 25 mètres. Elle a été rénovée en 2019. Elle semble très populaire auprès des locaux, qui lors de mon passage, faisait des picnic et les enfants couraient partout autour de la tour. 

Juste un peu avant d’arriver à la tour, j’ai traversé un genre de champs de cactus et d’arbustes pour finalement arriver sur une place publique où j’ai assisté à un spectacle de performeurs et des chanteurs turcs improvisés. C’était très intéressant. 

Il fait vraiment chaud à Izmir en ce mois de septembre.. Je ne me plains pas, mais je n’ai pas apporté ma bouteille d’eau, donc je décide de continuer vers l’hôtel pour profiter du lounge de l’hôtel et de relaxer un peu avant de sortir pour le souper ce soir. 

Je commence à avoir faim et j’attend mon ami Oktay, qui va venir me rejoindre pour qu’on aille manger. Il est originaire d’Izmir et il va m’amener dans uns des bars ‘gay Friendly’ de la ville.  On dit d’Izmir qu’elle est la ville la plus gay de la Türkiye

Artiste turc @ André Lapointe

On marche encore du côté de la baie, mais cette fois-ci de l’autre direction (derrière mon hôtel). On croise une grande place publique où il y a de la musique très forte et il m’explique qu’ ici ont lieu les grands festivals de la ville, les rencontres politiques etc..  On continue à marcher au travers des petites rues et on tombe sur un petit quartier très animé, avec plein de restaurants et de bars  ainsi que des commerces.  On arrive enfin, dans la petite rue où se trouve le Defne  – un petit bar-restaurant – tenue par une de ses amies. On se prend une bière et surtout – car là j’ai vraiment faim – des pâtes !  Le tout était succulent et son amie était vraiment sympathique. Comme je dois me coucher assez tôt ce soir, on décide de partir. Bien sûr, il va venir me reconduire à l’hôtel, car honnêtement, là je suis perdu !  

Sans aucun doute, je vais tomber comme une mouche  ce soir ! 

Demain ce sera une journée très chargée ! Je m’en vais à….. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le castor voyageur