Crypte Impériale © André Lapointe

Je me suis levé trop tard aujourd’hui, alors, le buffet du déjeuner était à moitié vide. Mais ce n’est pas la fin du monde, car même à moitié vide, il y avait suffisamment de choses pour me rassasier !

Aujourd’hui, je poursuis la thématique « Sissi », en effet, je vais rejoindre Lucasz dans le vieux Vienne, pour une visite du Hofburg (Le palais résidentiel des Habsbourg) où se trouve le musée de Sissi, les appartements impériaux et la collection d’argenterie… malheureusement il y avait foule aujourd’hui et nous n’avions pas envie d’attendre plus d’une heure pour faire la visite.

Donc nous avons décidé d’essayer un autre café, situé tout prêt ; le Stadtcafe ! Nous y avons dégusté un excellent café viennois ainsi que le traditionnel Strudel aux pommes (Apfelstrudel) … Succulent !

Après une courte discussion, nous avons décidé d’aller vers la « crypte Impériale ». Situé sous l’église des Capucine (Kapuzinergruft), c’est à cet endroit qu’on retrouve les tombeaux de la plus ancienne famille régnante en Autriche. On y retrouve, pas moins de 149 membres de la famille Hasbourg, donc L’empereur François Joseph 1er, sa femme Sissi (L’impératrice Elizabeth) et leur fils, le prince Rodolphe. Ensuite, nous avons fait une visite du quartier ; la Cathédrale St-Étienne de Vienne, l’Église St-Pierre de Vienne, le Graben (Grande place publique), le Burggardten, l’hôtel de ville, le Stadpark, le Volskgarten park et finalement le parlement ! Mettons que la journée fût bien remplie avec toutes ces visites.

Pour finir la soirée, nous avons été au « Café Savoy ». Ce café est un incontournable de la vie Gay à Vienne. Si tu vas à Vienne et que tu ne fais pas un arrêt dans ce café, tu n’es jamais allé à Vienne.
Pour ma dernière journée à Vienne, j’ai pris cela un peu relax. Je me suis levé un peu plus tard qu’à l’habitude et ce n’est pas plus mal.
C’est aujourd’hui, que je vais essayer le fameux « Café Central » !  Ce café est une institution à Vienne. Mais attention ; on y fait la queue. Je n’ai attendu que 30 minutes pour entre dans ce lieu mythique. Un endroit unique, qui semble ne pas avoir vieilli, mais où les serveurs semblent sortir tout droit de l’époque de création…  Mais ils sont efficaces et très polis. Bien installé à ma petite table, je me suis commandé une bonne bière fraîche ; une ‘Gösser », un Goulash et pour dessert un beau gâteau. Le tout était vraiment bon et tout de même très abordable.

Un Apfelstrudel au Stadtcafe © André Lapointe

Fait cocasse ; qui dit endroit « culte » dit « instagramers… dans le cours temps où j’étais dans ce lieu, pas moins de deux instagramers ont défilés à la table, à côté de moi. Elles ont commandé, pris des photos, à peine touchés à leurs assiettes et sont parties !

Un dernier tour dans le vieux Vienne et une dernière soirée dans un des bars gays de la ville et me voilà bien installé dans mon lit, pour une dernière nuit à Vienne.
Wien, est un coup de coeur pour moi. J’aimerais bien y revenir, pour quelques jours, lors d’un prochain voyage en Europe. Cette ville est fascinante, propre, sympathique et il y a tant à découvrir