3835Encore ce matin nous, nous sommes levés à 8h00. Nous avons pris notre déjeuner, qui est inclus dans le forfait de l’hôtel ; le déjeuner turc est loin du fameux déjeuner nord-américain. On y retrouve des olives noires, des tomates, des concombres, du fromage « feta », une omelette, de la confiture, des fois du miel, du pain et sans oublir le thé ! Une chance que Serkan à eu la brillante idée d’apporter nos « sachets » de café en poudre… pour moi. Oui j’aime le thé, mais le matin… quoi de mieux qu’un bon café ? Mais oh horreur ! Ils n’ont pas de lait !!!!

Vers les 10h00, nous avons pris le chemin vers le minibus, qui nous mènera vers le centre de Mardin. Coût du billet ? 1.5 lira. Par la suite, nous avons embarqué dans un autre bus (10 lira) pour aller à Midyat. Quarante-cinq minutes plus tard… nous voilà à Midyat !

Midyat ( ܡܕܝܕ Mëḏyaḏ en syriaque, Midyat en turc) est un district de la province de Mêrdîn (Mardin). La population est principalement Syriaque. Située au centre d’une enclave chrétienne, la ville compte neuf églises syriaques orthodoxes1, parmi elles St. Akhsnoyo. Certaines églises ont été abandonnées après l’émigration d’une grande partie de la population chrétienne suite au Génocide assyrien, et il ne reste qu’environ soixante-dix familles chrétiennes

La région de Mardin est renommé pour ses bijoux en « argent » et Midyat est « la Mecque » des bijoutiers… on en retrouve 10 à 15… tous côte à côte ! Les bijoux y sont faits à la main. Ils appellent ça « Telkare », mais cela s’adresse seulement pour les …femmes ! C’est très primé par les touristes …et les amis des touristes… lol

3826À Midyat, on retrouve d’innombrable édifices historique et des rues tout aussi authentique. Nous en avons visités quelque uns, ainsi que des églises. Une chose qui ai frappante, c’est les enfants. Il y en a partout et dès qu’ils voient un « touriste » ils accourent, pour leur dire « Hello, How are you? What is your name? ». Malheur si tu leur réponds (soit en anglais ou en turc)… là t’es faite ! L’autre mot en anglais qu’ils vont te sortie c’est ; Money money ? Ils sont vraiment partout… lol Pour éviter ceci, j’ai appris une phrase en français à Serkan ; je ne comprends pas…

Nous avons fait, naturellement, quelques bijoutiers, pour faire l’achat de .boucle d’oreilles », pour Isyan. En suite, nous avons fait un arrêt « bouffe ». Nous avons choisi, un genre de petit kiosque sur la rue, où la bouffe était faite par un cuisinier à l’extérieur et nous assis sur de tout petit banc…j’ai adoré.

Serkan nous avait choisi un « Saç Tava ». C’est du bœuf assaisonné, cuit dans une « pan »… qui se nomme « Saç Tava » ! C’était sublime…. L’autre plat (car Serkan, veut toujours me faire découvrir plein de choses) s’appel « Kuzu şiş », qui est de l’agneau. Ce plat est cuit sur une brochette, d’où le nom de « şiş » qui veut dire « brochette ». Encore une fois c’était fabuleux. Honnêtement, la bouffe turc est savoureuse… j’adore !

Nous avons visité encore quelques endroits, dont une église. Nous y avons rencontré un « kurde ». Il voulait pratiquer son anglais et, il voulait même prendre une photo avec moi, vu que j’étais canadien. Sympathique non ?

3817Nous avons continué notre chemin, vers un des monastères de la place – il y en a un autre, mais peu accessible à pied – Nous avons été guidé par une vielle dame, à qui Serkan avait demandé des infos.

En direction vers le monastère – avec encore une fois nos amis-money ? – nous avons arrêté à un hôtel… sortie de nulle part ! Vraiment je ne comprends pas qu’un hôtel ai été construit là. Nous y avons bu un coke et de l’eau. Les gens sont super sympathique en Turquie, jamais je ne le dirais jamais assez.

Le monastère était fermé… mais ils ont ouvert les portes pour faire entrer quelques touristes… nous avons été chanceux. C’est très beau.

Il nous fallait revenir vers le centre de Midyat, pour prendre le bus et retourner à Mardin. Mais nous avons fait les boutiques de bijoux, car Serkan voulait une chaîne en argent pour lui. Après avoir trouvé son bonheur, nous avons pris le bus et voilà direction Mardin !

3768Nous, nous sommes reposés à l’hôtel, en buvant un peu de thé sur la magnifique terrasse de l’hôtel. Le ménage de la chambre n’a pas été fait… on trouve ça ben bizarre… Quand c’est trop relax, mon Serkan s’emmerde… lol, alors on va faire un petit tour à l’extérieur et pourquoi ne pas prendre une bouchée ? Une des clientes de l’hôtel nous accompagne, on va en profiter pour aller vérifier où est le restaurant « Cercis Murat Konagi », ce restaurant qui nous à été suggéré par Stéphane et Renaud. On veut y aller demain. Nous avons marché un peu et nous sommes revenues vers l’hôtel. Hé oui… en route nous avons fait un arrêt dans un petit restaurant, pour prendre un petit quelque chose… ; Ciğer dürüm (Burrito / foie) et aussi un « şiş » (Brochette de bœuf).

Nous nous sommes couché assez tôt, vu la journée que nous avons passé aujourd’hui…