SLS Hotel & Casino Las Vegas

Un petit quatre nuits à Las Vegas, c’est cool, c’est pas cher pis, en plus, avec une amie c’est encore mieux. Bon OK! Avec son chum ce serait l’extase mais le timing n’était pas bon. En effet, Serkan a pris la direction de la Turquie pour aller visiter sa famille et en profiter pour faire un tour en Albanie.

Sonia était attendue à la maison pour 3h30 am. Serkan avait invité notre amie pour le déjeuner. Finalement, la pauvre Sonia s’est perdue dans la grande ville. Merci Sonia de m’avoir rappelé ce détail.

Après avoir mangé nos deux croissants – hé oui ça commence fort les vacances – nous avons fait nos aurevoirs à Serkan. De mon côté, ils ont été trop brefs, mais c’est moins pire que dans l’temps où il vivait à Istanbul et moi au Canada.

Nous voilà en route pour PET prendre notre avion Westjet en direction de Toronto. Le vol s’est bien passé. L’arrivée à Pearson itou. Mais nous avions – en théorie- 1h20 d’escale… mais c’était sans compter l’attente à la sécurité et ensuite le passage à la douane américaine. Ils sont pas mal évolués, en fait. On scan notre passeport, la machine pose des questions et prend une photo! Une feuille s’imprime, avec not’belle face dessus qu’on doit remettre à une préposée. Jusque là, tout va bien. Mais moi je suis dirigé vers une ligne et Sonia vers une autre. Sur ma feuille, mes informations étaient barrées et il y avait une note « contrôle passeport ». On capotait un peu, car il était 9h05 et l’avion décollait à 9h45. La ligne de Sonia était beaucoup plus longue que la mienne… J’ai rencontré un douanier qui m’a posé une seule question : « Apportez-vous de la nourriture »? « Que des barres tendres ». « OK, bon voyage ». Sonia a passé assez rapidement aussi alors nous sommes arrivés juste, mais au moins nous n’avons pas raté l’avion.

Encore une fois, le vol s’est bien passé. Nous voilà à l’aéroport de Las Vegas : première vue… des  machines à sous ! On cherche notre navette et je peux vous dire que cet aéroport est immense. Notre chauffeur nous rassure lorsqu’on lui dit à quel hôtel on va : « C’est un très bon hôtel ». Mais il nous met le doute lorsqu’on lui dit qu’on va visiter Death Valley ; « Vous devriez aller au Grand Canyon à la place ».

Effectivement, le SLS Las Vegas A Tribune Portfolio Hôtel est superbe et il est renommé pour ses excellents restaurants. ses chambres dans la section Word tower ne sont pas immenses, mais fonctionnelles et très jolies. On dépose nos bagages et hop on part manger quelques chose. On s’arrête au « Unami Burger, Beer Garden & Sports Book« . Pourquoi un nom si long? Nous avons pris des hamburgers et au lieu de la traditionnelle frite… des nachos. Total de la facture : 60,00$ pour deux.

Cascade au Wynn Encore Hôtel

Rassasiés, nous partons explorer les hôtels au alentours. Oui, le SLS se trouve au nord de la « Strip », mais il est bien situé tout de même. Premier arrêt : le « Circus Circus« , un hôtel fait pour les familles. Les enfants sont partout ! On comprend vite pourquoi lorsqu’on visite les étages supérieurs : un immense dôme avec plein de manèges, des jeux et des activités pour les Kids. Dans mon cas, c’est pas un hôtel où j’irais m’installer pour avoir la paix… Lol

On poursuit le trajet. Au fait, il fait tellement chaud qu’on essaye de visiter le plus longtemps possible les hôtels pour profiter de la climatisation. Prochain arrêt : au Wynn pour y prendre un drink dans un bar. J’ai pris un « Light & Bubbly » et Sonia, avec son côté « wild », a voté pour un… Sprite. Mon drink était délicieux et fait de concombre, ginger ale et jus de lime. Nous avons joué un petit 5$ dans les machines.. J’ai rien gagné et Sonia un gros 4.5$ (approx) De retour sous le chaud soleil de Vegas, nous nous sommes dirigés vers un autre hôtel, le Mirage que j’avais déjà essayé en 2007. J’en garde un bon souvenir mais cet hôtel a changé pas mal : de nouveaux restaurants, un Starbucks et un nouveau bar qui semble super le fun : Rhumbar. Mais on y retrouve encore les restaurants qui ont fait la renommée de cet hôtel : Le Stark, Le Samba et le California Pizza Kitchen. Nous avons arrêté à cet hôtel pour voir le spectacle gratuit « volcano » qui attire les foules depuis des années.

La journée fût longue : levés très tôt et on va se coucher très tard (merci décalage horaire). Nos pieds et nos jambes sont « dead » .. On prend le monorail pour revenir à l’hôtel. Nous sommes heureux de savoir que le monorail a un arrêt directement au SLS.

Demain, un autre jour qui s’annonce chargé.