Danseurs "semâ "

Danseurs « semâ « 

Bah, je n’avais pas tout mis sur mon post précédent… ah la mémoire.

Je voulais vous parler des danseurs « Turc » qu’on appelle « semâ  » !

Samā‘ désigne également une danse giratoire sacrée des derviches tourneurs soufis Mevlevi qui s’exécute dans le semahâne (salle de danse du monastère). On l’appelle aussi ayin. Née en Turquie en l’honneur du mystique musulman Djalâl ad-Dîn Rûmî, elle s’est propagée en Syrie et en Égypte. Le samā‘ fait partie des pratiques spirituelles du soufisme, parmi lesquelles on trouve notamment le dhikr (invocation des noms divins), la lecture du Coran, la récitation de prières sur le prophète de l’islam Mahomet. Les séances de samā‘ constituent une modalité particulière de l’invocation divine au sein des confréries soufies.

Avons-nous aimé ça ? Bonne question… Oui pis non… c’est impressionnant de voir ces danseurs tourner sur eux même… mais d’un autre côté c’est redondant et de plus il y a trop de ce côté « cérémonial » pour un touriste… même Serkan s’emmerdait… lol   Faut le voir au moins une fois, mais ne payer pas le plein prix pour ce genre de spectacle, trouver le moins cher….

Ce n’est pas vraiment une activée culturelle, mais plutôt genre culinaire. Il faut absolument aller manger un « Kumpir »  dans la région d’Ortaköy (à Istanbul). Un quartier d’Istanbul, qui semble sortir de nulle part, situé sur le bord du Bosphore. Beaucoup de gens s’y retrouvent les fins de semaine, pour y flâner, y manger et même des artistes-peintres y expose leurs tableaux.
De plus ce secteur d’Istanbul, est particulier. On y retrouve généralement peu de touristes… du moins, c’était le cas récemment. Mais la tendance semble s’inverser depuis quelques années.

À chaque voyage à Istanbul, j’y découvre de nouvelles choses et je redécouvre certaines autres.  Comme les Baklavas ! Nulle part au monde, les baklavas sont aussi bon que ceux faits en Turquie… en particulier ceux du restaurant « Mado »  – qui n’a rien à voir avec le cabaret du même nom à Montréal – qui sont tout simplement divin !

Il n’y a pas une seule chose – côté bouffe – que je n’ai pas aimée en Turquie. Pour moi c’est vraiment une découverte du côté culinaire, tout est bon et appétissant et surtout… succulent.

Il me tarde d’y retourner pour bouffer… encore et encore !!!