Nos déjeuners...

Nos déjeuners…

Dimanche… dernier jour complet avec mon amoureux. Ouf !

Le tout à bien commencé avec un bon déjeuner (inclus à l’hôtel). Un déjeuner buffet, bien garni et pour tous les goûts. Vous savez que les déjeuners turcs sont plutôt salés et celui-ci ne déroge pas de la tradition. On y retrouve des œufs (bien sûr), des tomates, olives, saucisse, frites (?) fromage et j’en passe ! Mais, heureusement, il y avait aussi des confitures et des céréales.

Sur la photo, vous allez deviner qu’elle est le déjeuner de Serkan et le mien…

Bon, il faut bouger un peu, car on veut se promener et ce soir on doit aller chercher (ou porter) nos valises chez Isyan (on doit décider ce qu’on fait, car nous avions laissé par mal de vêtement chez Isyan, avant notre départ pour Mardin. Alors, juste avant de partir de l’hôtel pour Sultanahmet, on décide de monter sur la terrasse de l’hôtel, qui d’après les photos est magnifique ! Et, effectivement, elle est splendide. Nous y avons pris des tonnes de photos.

Aujourd’hui, on doit faire un ou deux achats, alors tout en marchant on regarde les boutiques de souvenir et comme Sultanahmet est le quartier touristique… ce n’est pas les choix qui manquent.

On se dirige également vers le lieu de notre première rencontre… Le parc Gülhane.

Nous au parc Gülhane

Nous au parc Gülhane

« En turc, Gülhane parkı ;   »parc de la roseraie »; du persan : Gul kh Ana, « Maison des fleurs ») est un parc urbain historique du quartier d’Eminönü d’Istanbul, en Turquie. Il est situé sur les terres et en lisière du palais de Topkapı. L’entrée sud du parc possède l’une des plus grandes portes du palais. C’est le plus ancien et l’un des plus vastes parcs publics à Istanbul. »

Nous, nous sommes retrouvés exactement à l’endroit où pour la première fois, j’ai levé les yeux vers ce mec, qui courrait vers moi et avec qui je ne devais que parler et marcher, mais — heureusement – cette rencontre s’est transformée en un amour magnifique !

Au parc, nous avons eu la chance de tomber sur la police « montée » et des mariés ! Nous en avons profité autant des uns que des autres… lol

Nous avons poursuivi notre chemin vers le quartier de Sirkeci — toujours en fouinant – dans les boutiques et même avec les vendeurs « ambulants ». Serkan à un petit creux… moi aussi d’ailleurs, alors c’est à cet endroit que nous allons manger notre « kokoreç » (Plat turc, composé essentiellement de boyaux frais d’agneau et d’abats (poumons, rognons, thymus, foie et servie sur un pain). Oui, c’est bon… j’y avais goûté avec Serkan en août dernier, même si à cette époque je ne savais pas c’était quoi…

marie_parc_GülhaneEnsuite, nous avons traversé la rue, pour prendre un petit dessert… 4 baklavas chaque ! ! Ils étaient succulents, mais imaginez comment nous étions bourrés après ça !!

Nous avons trouvé les foulards, maintenant, il nous fallait le cadeau pour le petit « elf ». Serkan adore ce petit bonhomme. (Il est le dernier né d’un couple d’amis). Alors nous voilà dans un centre commercial. On y fait quelques boutiques et nous avons trouvé quelques choses à notre goût… C’est fait plus besoin de magasiner maintenant.

Deviner quoi ? Oui, Serkan veut manger…. Lol on se dirige vers le dernier étage du centre commercial, sur une des terrasses, pour prendre… un « künefe » ! Mon dessert préféré… comment résister à ça ? Voici ce que c’est qu’un « künefe » ; dessert turc fait de fromage fondu entre deux couches de cheveux d’ange revenus au beurre. L’ensemble est grillé au four des deux côtés et servi chaud dans un sirop, souvent saupoudré de pistaches. Moi je l’aime avec de la crème glacée… assez consistant, ce dessert se savoure particulièrement bien avec une tasse de thé turc.

Nous voilà en route, pour aller rejoindre Isyan a sa boutique. Une chance que la marche aide à faire descendre tout ça. Avec Isyan, nous avons pris le chemin de notre hôtel pour prendre nos bagages que nous allons laissés chez elle, et en même temps préparer les bagages. Car demain matin nous irons de l’hôtel à chez Isyan, pour prendre le déjeuner et ensuite nous rendre à l’aéroport.

Vu sur le centre commercial

Vu sur le centre commercial

La route pour aller chez Isyan, est longue. Elle habite vraiment loin du centre d’Istanbul. Mais c’est un quartier qui semble tranquille.

Finalement, sur place, nous avons décidé d’y dormir et demain matin, mon « perfect husband » va retourner à l’hôtel chercher ce que nous y avons laissé. En fait, je veux y aller avec lui, je ne peux pas le laisser y aller tout seul.

Après que mon chum ai préparé les valises (je voulais l’aider, mais, comme d’habitue il ne veut jamais que je l’aide), nous avons un peu parler avec les amis, pis hop au dodo.

Je ne file pas trop, j’ai dormi tout de suite ! Ah au fait, lors du voyage je dors beaucoup mieux.. Je me demande pourquoi !?!?!?!