il y avait des poissons rouges... © André Lapointe

il y avait des poissons rouges… © André Lapointe

J’ai presque tout vu à Istanbul mais il doit bien y avoir quelques endroits inexplorés ?

Ah oui, j’ai trouvé… un aquarium !

Istanbul Akvaryumu est un aquarium assez récent – ouverture en avril 2011 – et il est le plus grand aquarium « thématique » au monde. Voici pour la petite histoire de cet aquarium (Wikipédia) qui est fantastique de l’intérieur mais très ordinaire de l’extérieur.

En comparaison avec d’autres aquariums de sa catégorie contenant des espèces de poissons vivant dans les mers du monde, il est le plus récent avec son itinéraire de voyage, le thème, la décoration, l’interactivité, la forêt tropicale et une technologie de pointe. Les visiteurs, en suivant un itinéraire géographique, peuvent voyager sur une route qui accueille 16 thèmes et une forêt tropicale, allant de la mer Noire vers le Pacifique.

Pour thématiser les espaces, des caractéristiques culturelles, géographiques, historiques et architecturales de ces différents espaces sont mises en scène, en s’appuyant sur des éléments décoratifs appropriés, des jeux interactifs, des films et divers visuels. La sonorisation et l’éclairage de chaque espace ont été organisés en conformité avec cette thématique.

L’aquarium d’Istanbul est géré par des spécialistes dans leur domaine et en conformité avec les normes internationales de tous ordres. Toutes les créatures vivantes de l’aquarium d’Istanbul continuent à vivre dans des conditions aussi proches que possible de celles de leur habitat.

Pour la visite rapide, faut compter 2 heures  30 minutes. Rapide veut dire, ne pas s’attarder aux nombreuses affichettes qui expliquent tout, mais vraiment tout. Si vous êtes du genre « curieux »… réservez-vous une journée entière. Au fait, pour s’y rendre directement de Taksim, il y a une navette gratuite qui fait l’aller- retour. Sinon, c’est le transport en commun (bus ou bateau) mais,  malheureusement, pas de station de métro tout près.
On peut, si on a du temps (et de l’argent), faire un tour d’hélicoptère virtuel à travers la Turquie, ou Istanbul.

Tout à côté de l’aquarium, il y a – encore une fois – un immense centre commercial, le « Aqua Florya« , qui regorge de boutiques de luxe, de salles de cinéma, de boutiques de restauration et surtout il est « rattaché » à l’aquarium. Mon impression ; ce n’est pas mon centre d’achat préféré.

Un intrus dans la maquette... © André Lapointe

Un intrus dans la maquette… © André Lapointe

Autre découverte : dans les environs du centre d’Istanbul, c’est le « Miniatürk » situé directement sur la Corne d’Or.  Ce parc fait de monuments « miniatures » est un endroit qu’on se doit de visiter. C’est tellement bien fait et surtout « cheap » – 10 lira – pour l’entrée. Une aubaine !

On retrouve dans ce parc, en plus des plus importants monuments d’Istanbul, des chefs-d’œuvre de la Turquie, comme « Cappadoccia », « Mardin » et plus encore. Ça donne une bonne idée pour ceux qui n’ont pas visité d’autres endroits en Turquie. Car ce pays vaut tellement la peine d’être visité. On y retrouve aussi certains monuments de d’autres pays. Autant les adultes que les enfants aimeront ce parc et une demi-journée suffit pour en faire le tour au complet. Et pour s’y rendre, toujours à partir de Taksim, il y a plusieurs autobus publics et souvent en ligne directe.

J’ai essayé un restaurant à Taksim, le Otantik Anadolu Yemekleri. C’est de la nourriture typique d’Anatolie (On appelle Anatolie, la partie « Asiatique » de la Turquie). Ne me demandez pas ce que j’ai mangé… tout ce que je sais, c’est que c’était bon ! J’y ai pris un « mix » de plusieurs choses, pour avoir la chance d’en découvrir plus. Et côté prix c’est très abordable.

Voilà…. encore plus près de mon retour à Montréal…