20150711_163738Aujourd’hui, après notre déjeuner…. nous n’avons rien de planifié à part un repas ce soir…

Serkan décide qu’on ira prendre un funiculaire. Pour lui. c’est une grosse affaire car il a peur des hauteurs. On se dirige donc vers ce fameux funiculaire qui, malheureusement, est fermé pour rénovations.

On décide d’aller faire un tour à Sultanahmet. Je suggère qu’on marche, environ 1 heure, mais il préfère prendre le tramway… Lol Ok! Go pour le tramway.

Sur place, il y a de l’animation partout à cause du ramadan. Il y a plein de boutiques d’artisans locaux. C’est beau et très abordable mais pas trop de place dans mes bagages. On s’est pris un jus de raisin, un dessert au miel et un yogourt saupoudré de sucre à glacer!

Notre amie Isyan se trouve, elle aussi, à Sultanahmet. On se donne rendez-vous. Elle est avec une cousine qui, par pur hazard, a vécu au Canada! Elle est dentiste de métier et est revenue vivre en Turquie pour deux raisons : sa famille lui manquait et elle ne pouvait pas exercer son métier à Toronto. Pour ce faire, il aurait fallu qu’elle retourne aux études pour deux ans, à temps complet. Étant toute seule, c’était impossible pour elle de vivre et d’étudier. Elle a aussi vécu à Montréal pendant 6 mois et a appris quelque peu le français. Elle est vraiment très cool. Elle ne savait pas pour Serkan et moi. Alors mon chum lui a dit et, par le fait même, il lui a dit qu’il allait partir pour le Canada.

Elle trouve Montréal très froid en hiver… Lol. Mais je lui ai dit : « Dis-le pas trop fort »… Nous avons parlé beaucoup tous ensemble et avons pris le thé au parc Gülhane, sur une terrasse, avec vue sur le bosphore. De toute beauté. L’après-midi a passé trop vite…

On doit se quitter car eux doivent rejoindre leur famille et nous, nous sommes invités à souper chez des amis de Serkan. Ses amis habitent tellement loin du centre…. Ouf !

20150711_164756Après le tramway, nous avons pris le metrobus et un taxi (qui ne savait pas où il allait). Nous lui avons demandé de nous laisser descendre et que nous allions trouvé un autre taxi. Avec ce deuxième taxi, nous sommes arrivés à bon port en moins de deux !

Ses amis habitent un grand complexe d’habitation ; plusieurs tours d’appartements avec une piscine au centre, des aires de jeux, des tables à pique-nique et plein d’enfants.

Nous sommes largement en retard car pendant que nous étions encore dans le metrobus, l’heure de la fin du jeûne a sonné. Alors, lorsque nous sommes arrivés, ils avaient déjà mangé. On nous a servi : nombreuses salades, soupe, poulet et plein de choses. C’était tellement bon.

Ses amis ne parlent pas anglais. Alors, pauvre Serkan, il devait faire la traduction. Mais bon ! On a fini pas se comprendre. Serpil était là aussi et elle m’a offert un cadeau : une horlorge en forme de « tour Galata » et comme pendule le « tramway d’Istiklal » . De toute beauté.

Nous avons pris le thé et Serkan m’a joué un tour (dès que j’ai le vidéo, je le mets sur Facebook). Nous avons mangé du chocolat, du melon d’eau, des graines de tournesol.. Bref, on n’a pas arrêté de bouffer.

Nous avons aussi pris le thé dehors et nous en avons profité pour jouer au soccer sur table… C’est confirmé.. Je suis pourri !

Près de 3h, il est temps qu’on quitte pour l’hôtel! Un de ses amis présent à la fête nous a donné un « lift », ce qui nous a permis de sauver au moins un bon trente minutes. Après avec le metrobus et le taxibus, nous étions au lit vers les 4h15…