Mardin

Mardin

Un tour privé? c’est ce qui est prévu à l’horaire ce matin. Après un levé tout en douceur, nous voilà, en train de déjeuner, lorsque notre « guide » fait son entrée. Il semble un peu « intellectuel »… lol

Nous serons trois pour cette excursion ; la fille de l’hôtel, dont j’ai oublié le nom, Serkan et moi. Nous voilà fin prêts pour le départ. Nous sommes sorties par la « grande » porte de l’hôtel, qui se situe du côté bas de la ville… remarquez que Mardin est bâti sur une colline… alors, tout se dirige vers le bas…, bref, c’est la première fois que nous utilisons cette porte. Cela nous a permis de découvrir un petit coin de Mardin, inconnu pour nous.

Nous voilà dans la voiture, et hop en route vers Midyat ! En fait, c’est en banlieue de Midyat, que se trouve un des plus beaux monastères de Turquie, « Monastère Mor Gabriel ». Après un bon 45 minutes de route, nous y voilà enfin !

Wow, superbe ! Nous avons droit à une visite guidée… en Turc ! Bah oui pas de visite dans la langue de Shakespeare ! Pas grave, Serkan me fait la traduction. Le lieu en soi est splendide.

Fondé en 397 par saint Samuel et saint Simon de Qartmin sur les ruines d’un ancien temple païen. Il tira son nom actuel au VIIIe siècle de l’évêque saint Gabriel de Qartmin (593-668)3, consacré évêque syrien orthodoxe par le Patriarche Athanase. Environ 12000 ecclésiastiques y seraient inhumés.

Nous poursuivons notre chemin vers « Beyaz Su », en anglais… White Falls, tout simplement.
Beyaz Su est un endroit, où l’on peut manger. En effet, on y retrouve de petites plateformes, fait de bois et de coussin. Quoi de mieux que de regarder les (petites) chutes, en dégustant un excellent repas ?

Serkan au Deyrulumur Manastırı

Serkan au Deyrulumur Manastırı

Ah oui… Qu’est-ce que nous avons mangé ? « Ala Balik  » (Poisson) pour tous… sauf pour moi ! De mon côté, j’ai eu droit à une côtelette d’agneau. Ah mais ! j’ai goûté au « Ala Balik », de Serkan… c’était très bon. Au fait, en Turquie, lorsque tu commandes un plat, on vous offre presque toujours une salade en entrée… celle-ci était immense et délicieuse.

Nous avons siroté notre thé, en nous prélassant bien confortablement aux pieds des chutes… la belle vie quoi ! Bon après avoir payé nos repas et même celui de notre guide… on reprend la route.

Prochaine destination…. Oğuz, ou si vous préférez… Dara.
Cette ville est surtout connue pour ses ruines, qui couvrent une grande superficie. Elles comprennent une prison souterraine, des entrepôts, des habitations troglodytiques, de grandes citernes, un arsenal, un pont, des fortifications. Nous avons été très surpris, Serkan et moi, par l’ampleur de ce site. Et pour les photographes amateurs… c’est endroit est une perle.

On retrouve toujours sur les sites touristiques, ces gamins-money ?, ils sont partout ! Si nous devions donner à chaque fois que nous en croissons… nous ferions tout aussi bien de rester à notre hôtel.

Ah oui, les troupeaux de moutons et autres bestioles… ! On en voit vraiment partout. Il faut faire gaffe, pour pas en « écraser » quelques-uns !

Au Beyaz Su (white falls)

Au Beyaz Su (white falls)

Après cette escapade, on reprend la route pour Mardin, où l’on visitera un dernier endroit… mais avant…

Je vous ai parlé des troupeaux de moutons et de vaches … ? Ces troupeaux sont menés par des bergers tout naturellement et ils se promènent un peu partout sur les routes. Notre chauffeur filait à toute allure, lorsqu’il aperçoit des vaches et des chiens sur la route… il à ralentie un peu, mais pas assez. Nous avons frappé un chien…le pire c’est qu’il ne sait pas arrêté, jusqu’au moment où il a vu, une moto qui nous avait pris en chasse. Tout ce qu’il à fait ensuite c’est regardé s’il y avait des dommages sur sa voiture. Serkan et moi étions sous le choc ! Nous ne savons pas si le chien a survécu (nous espérons que oui) et notre chauffeur a eu des remords… quelques instants plus tard.

Après ce malheur, nous voilà tout près de notre hôtel. Nous allons visiter « Kasimiye Medresesi », qui est en fait une école d’enseignement théologique coranique. À titre indicatif, Medrese, est un vieux mot turc pour désigner une école. Cette (courte) visite dans ce lieu rempli d’histoire était intéressante, mais , malheur, nous sommes arrivés en même temps que des bus de touristes.

Allez, c’est fini, le guide nous ramène à notre hôtel. Nous, nous sommes reposés un peu, avant de partir manger. Oui, nous avions réservé au restaurant  » Cercis Murat Konağı ».

Un bon thé au Beyaz Su !

Un bon thé au Beyaz Su !

OMG… nous avons mangé comme des …riches !
Nous allons vous décrire nos plats dans un prochain article… ne soyez pas inquiets

Pour nous « débarrasser » de cette lourdeur, après ce repas copieux, nous avons décidé de marcher dans les rues « sombres » de Mardin. Nous avons passé devant un monument « illuminé » qui à attiré notre œil et, comme demain – notre dernier jour à Mardin – on voulait faire de petites choses, on sait dit, on va regarder de plus près c’est quoi et demain on y viendra.

Serkan parle avec tout le monde, il est de nature sympathique. Il à décidé qu’il parlait au garde de sécurité, qui par la suite, nous a offert de visiter l’intérieur de ce « futur hôtel », non encore ouvert au public ! OMG, on veut réserver ici, si jamais on revient un jour à Mardin ! C’est tellement beau ouf !

Voilà ce qui termine cette dernière journée « complète » à Mardin… demain, c’est le retour vers Istanbul.